Janvier 2022 – République Dominicaine

Une première pour nous dans les Caraïbes et quelle première !

Pas facile de voyager en ces périodes sanitaires compliquées mais la République Dominicaine reste accessible actuellement avec des démarches administratives pas trop compliquées
Il faut dire qu’après 2 ans d’inactivité touristique sur l’île, il était temps d’accueillir de nouveau les touristes
D’ailleurs les principales sources d’économie du pays sont … le tourisme, la cane à sucre et le café !

Nous sommes partis via le CE de Cathy au Be Live Canoa de La Roma à environ 40 minutes de l’aéroport de Punta Cana sur la mer des Caraibes
Un hôtel 5 étoiles avec des logements qui ont été récemment rafraichis suivant les normes … dominicaines, c’est à dire avec bonne volonté mais pas toujours à la hauteur d’un 5 étoiles européen
Mais tout était propre, des restaurants dans des grosses paillottes, un parc superbe dans la verdure et très bien entretenu avec un personnel extra ayant toujours le sourire
La plage et la pisine étaient juste sublimes, pour le reste, c’est un Club donc on aime ou pas mais libre à chacun de participer aux activités proposées

De nombreuses sorties et activités de groupes sont proposées , sortie sur l’ile de Saona, plongée, sortie baleines, visites de l’arrière pays, …
Attention cependant, certaines sorties sont onéreuses et nécessitent parfois beaucoup de temps de transport
Sinon, il est aussi possible d’organiser ses propres sorties grâce aux bus et autres taxis toujours disponibles

Pour payer, c’est très facile, CB, dollars, euros, monnaie locale, ils prennent tout !

Perso, nous n’avons fait que quelques sorties dont l’incontournable île de Saona
Un départ en bus pour rejoindre Bayahibe et embarquer sur un bateau rapide direction la piscine naturelle proche de l’ile
On peut y voir de nombreuses étoiles de mer tout en sirotant un cocktail proposé par le personnel naviguant
D’ailleurs attention à la consommation d’alcool, là bas le rhum c’est toute la journée !
Ensuite direction un village de pêcheurs, plage de sable blancs, cocotiers, mer bleue, petits bateaux de pêche, tout y est
Première rencontre également avec la misère lorsqu’on voit certaines habitations précaires …
Mais le sourire est toujours là et la musique également, quel que soit l’endroit !
Ensuite direction une plage de sable blanc de Saona pour déjeuner avec la plus belle vue du monde
Le retour se fait sur des catamarans jusqu’au soleil couchant, le tout avec zic, danse et … rhum 🙂

Une autre sortie sympa était celle nous ayant mené dans l’intérieur des terres, à ne pas manquer même si parfois on est loin du 5 étoiles 🙁
Départ de bonne heure avec notre bus aux couleurs locales pour la ville de Higuey non sans oublier un petit verre de mamajuana l’alcool local, super bon mais à 7h45 ça pique un peu !
La visite le matin du marché est … typique mais à condition d’avoir le cœur bien accroché, la viande pendue avec les mouches, les poulets morts entassés, faut aimer 🙂
Ensuite direction la Basilica Nuestra Señora De La Altagracia, belle cathédrale mais globalement, il ne faut pas s’attendre dans tout le pays à avoir des édifices extraordinaires
Une petite halte pour voir la fabrication des cigares et un arrêt au milieu des champs de canes à sucre afin de goûter cette dernière; rencontre avec un ouvrier, il faut savoir que c’est le job le plus difficile et le plus mal payé de l’ile
Travailler à la récolte par des températures dingues au milieu des araignées énormes, des serpents et autres bestioles, le tout en manche longue et avec des bottes en caoutchouc !
Il faut savoir également que l’état achète la tonne de cane à sucre … 3$ !
La visite de l’école était également un grand moment non sans nous rappeler celle en Inde, elle est obligatoire de 5 à 14 ans, après c’est payant et très cher, le port de l’uniforme est obligatoire
Les gamins ont chanté pour nous, c’était … émouvant 🙂
Une petite halte chez une mama vaudou qui nous a bien fait rigoler 🙂
L’exploitation de café et cacao était très intéressante, explications, dégustations avec un repas très sympa
Fin de la journée sur une plage coté atlantique, une belle journée et surtout un aperçu de la vie locale autre que les hôtels de luxe

Et la nourriture ?
Et bien déjà il faut savoir que l’eau du robinet n’est pas potable et en général c’est pas bon signe car même si coté boisson, tout est compris dans les tarifs hotelier, que les bouteilles d’eau sont à disposition … et les cocktails aussi, les légumes eux sont lavés … avec l’eau locale
Donc malgré la prudence, tout le monde a été malade plus ou moins !
La nourriture de l’hôtel n’était pas terrible et manger à l’extérieur relève un peu de la roulette russe !
Malgré ça et grâce à nos contacts, nous avons pu manger entre potes une langouste sur le port de Bayahibe, mémorable !
Donc n’hésitez pas à faire appel au personnel de l’hôtel et surtout connaitre leurs propres restaurants

Pour le reste, piscine, plage, farniente, pétanque entre amis, restaurants, le bonheur absolu en cette période hivernale, une première pour nous car nous ne sommes pas partis aux sports d’hiver comme nous le faisons depuis longtemps mais certainement pas une dernière, voir le ciel bleu et se balader pieds nus toute la journée, nous,  on adore !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *